Aïkido : art martial japonais

L’aïkido est un art martial japonais qui a été développé au début du 20e siècle. Leur objectif est de dériver la force d’une attaque selon certains principes et de l’utiliser intelligemment afin de mettre l’acteur adverse temporairement hors de combat.

Une synthèse d’anciennes techniques de combat

L’aïkido a été recréé au début du 20e siècle par le Japonais Morihei Ueshiba à partir de différentes autres disciplines de combat. L’école est aujourd’hui installée dans la capitale japonaise, Tokyo. Ce n’est qu’en 1951 que la technique de combat a été présentée en Europe. Le maître Tadashi Abe a commencé à les diffuser depuis la France. C’est de là que l’aïkido est arrivé en Allemagne dans les années 1960. Après 1970, la Fédération allemande d’aïkido a vu le jour en République fédérale.

L’aïkido se passe d’attaque offensive

Au début du combat, une attaque stylisée est définie, qui peut être arbitraire par la suite. Il s’agit de détourner la force de cette attaque et de l’utiliser pour mettre l’agresseur hors de combat. L’intention n’est pas de blesser. Différentes techniques de maintien et de projection sont utilisées. En aïkido, il n’y a pas de techniques d’attaque offensives, mais des techniques de protection et de défense. Toutes les actions de combat sont basées sur une attitude mentale défensive et responsable.

Vêtements similaires à ceux du judo

La tenue vestimentaire utilisée lors des exercices est la tenue de judo introduite à la fin du 19e siècle. Les combattants avancés portent par-dessus le hakama, une sorte de jupe-culotte. Le port du hakama est décidé par chaque école. L’entraînement se fait généralement sans armes d’entraînement, mais certaines armes d’entraînement en bois sont souvent utilisées. En Allemagne, ce sport peut être pratiqué dans des clubs de sport et des centres de fitness.

Un sport pour le corps et l’esprit

L’aïkido doit être pratiqué par des personnes qui ont une bonne capacité de réaction. Tous les muscles du corps sont impliqués, ainsi que les articulations. Il peut y avoir des contraintes très fortes dues à des mouvements rapides. La planification réfléchie des techniques de combat permet de développer la capacité de réflexion et de combinaison des acteurs. Les arts martiaux s’intègrent bien dans une démarche de perte de poids, car ils consomment beaucoup d’énergie.

purothek

purothek

Unsere Beauty- und Pflegeexperten unterstützen Sie jederzeit mit aktuellen Tipps und Hintergrundinformationen zum Thema Naturkosmetik.

Laisser un replay

Nos NFT

Posts récents

Panier