Le poivre, un allié minceur ?

Le poivre fait partie des épices que l’on trouve dans toutes les cuisines. Ce n’est pas étonnant, car c’est le goût piquant qui donne à de nombreux plats leur arôme incomparable et leur parfum épicé. Les plats de viande deviennent particulièrement digestes grâce à cette épice. Le piquant peut également être utilisé comme remède pour différents troubles.

Le poivre – une épice précieuse en provenance d’Inde

Le poivrier est originaire d’Inde. Un millier d’années avant le début de notre ère, les autochtones savaient déjà tirer profit des avantages de ces fruits, tant dans la préparation des plats que comme remède. En Europe centrale, le poivre a été rendu célèbre par Alexandre le Grand. Pendant longtemps, cette épice a été considérée comme un signe de richesse et de prospérité. Le prix en était la cause. De nombreuses expressions, dont l’origine remonte au Moyen Âge, le rappellent encore aujourd’hui.

Des ingrédients précieux pour pimenter la vie

Les composants de l’épice sont entre autres des huiles essentielles, des alcaloïdes, environ six pour cent d’huile grasse et de la pipérine. La pipérine, présente à hauteur de cinq à neuf pour cent dans les fruits du poivre noir, est responsable de leur goût piquant, presque mordant. Le piquant déclenche un stimulus douloureux dans le corps. Celui-ci stimule à son tour la production d’endorphines, les fameuses hormones du bonheur, dans le cerveau. Un autre effet positif de ce précieux ingrédient est qu’il stimule les organes digestifs, la circulation et le métabolisme. Les propriétés bénéfiques pour la santé et la guérison du poivre sont utilisées dans la médecine ayurvédique traditionnelle indienne. Ainsi, cette épice piquante est notamment utilisée pour soulager les troubles digestifs, la toux et les douleurs rhumatismales.

Bien utilisé dans la préparation des repas

Dans la cuisine, le poivre est consommé sous différentes formes. Les grains de poivre noir sont surtout utilisés dans la préparation de bouillons de viande ou de soupes. Sous forme moulue, l’épice perd très vite de sa saveur. Il est donc judicieux de moudre les graines fraîches et d’en assaisonner le plat juste avant de le consommer.

Goût piquant et bon pour la ligne

Le goût piquant augmente la température du corps et la dépense énergétique. La combustion des graisses doit également être stimulée. Pour profiter de cet effet positif, il faut manger vraiment épicé au moins deux fois par semaine.

purothek

purothek

Unsere Beauty- und Pflegeexperten unterstützen Sie jederzeit mit aktuellen Tipps und Hintergrundinformationen zum Thema Naturkosmetik.

Laisser un replay

Nos NFT

  • Community

    Image-Sells #1

    199,00 

    incl. 19% VAT

    Ajouter au panier

Posts récents

Panier