Les radis – de précieuses plantes à tubercules

Le radis est une plante utile qui appartient à la famille des crucifères. Son goût est piquant, ce qui est dû aux glycosides d’huile de moutarde contenus dans la plante. Si elles sont endommagées, l’huile de moutarde au goût caractéristique est expulsée.

Un élément de la cuisine européenne depuis 500 ans

Le radis est connu en Europe depuis le 16e siècle environ. L’origine exacte est inconnue, mais des formes sauvages ont été trouvées au Proche-Orient et en Chine. Aujourd’hui, le petit tubercule rouge est consommé presque partout dans le monde. En Allemagne, elle est surtout cultivée dans le Palatinat. Le nom allemand vient du latin “Radix” (racine).

Une arme efficace contre les bactéries

Les radis sont considérés comme très sains. Cela est principalement dû aux glucosinolates, qui ont un effet antibactérien dans la bouche, le palais, l’estomac et l’intestin. Cela permet de prévenir les maladies et, selon certains chercheurs, les radis protégeraient même du cancer. D’autres ingrédients précieux sont diverses substances vitales comme la vitamine C, le fer, le magnésium, l’acide folique et le sélénium. De plus, sa teneur en calories est très faible (14 kcal pour 100 g).

Les radis se consomment de préférence crus

Les radis sont plus sains lorsqu’ils sont consommés crus. Elles peuvent être consommées seules comme en-cas ou accompagnées d’une salade. Une autre possibilité est de couper les tubercules en tranches et de les déguster sur du pain. Les livres de cuisine proposent de nombreuses autres idées de recettes savoureuses à base de radis.

Une grande importance pour une alimentation équilibrée

Le radis est un légume très sain qui devrait figurer en bonne place au menu des personnes soucieuses de leur alimentation. Ils fournissent à l’organisme des nutriments essentiels, à commencer par les précieux solates de glucose. Elles renforcent les défenses immunitaires et sont censées aider à lutter contre diverses maladies. Il s’agit notamment des maladies du foie et des calculs biliaires ainsi que des maladies rhumatismales. Il n’a pas encore été prouvé scientifiquement si les tubercules protègent réellement du cancer, mais ils ne peuvent en aucun cas causer des dommages.

C’est pourquoi ils devraient être intégrés le plus souvent possible dans le menu quotidien. À titre indicatif, les personnes soucieuses de leur santé peuvent s’orienter vers trois à quatre portions par semaine. Mais rien ne s’oppose non plus à une consommation quotidienne de légumes rouges.

purothek

purothek

Unsere Beauty- und Pflegeexperten unterstützen Sie jederzeit mit aktuellen Tipps und Hintergrundinformationen zum Thema Naturkosmetik.

Laisser un replay

Nos NFT

Posts récents

Panier